mardi 20 mars 2018

Dernier jour de l'hiver / Last winter day


Acrylique sur papier
29,7 x 42 cm
2018


flowers, painting, love, small flowers, art, contemporary, french artist, french gallery, le louvre, metropolitan museum, beaubourg

mercredi 24 janvier 2018

"bleu blanc rouge"

Acrylique sur papier
39x27cm
2018


Le bleu et le rouge, c'est un contraste qui me parle très fort. Un jour j'ai entendu Matthieu Messagier me dire que pour lui, c'était le vert et le rose. Je comprends bien le dialogue de ces deux tonalités. Je les aime encore plus sans le blanc, mais il s'est imposé ici. Toujours ces fleurs imaginaires qui vivent paisiblement en moi, c'est agréable de peindre sans pression. J'ai beaucoup de chance d'avoir cette liberté.

lundi 22 janvier 2018

Formes imaginaires rouges sur fond marron.

Acrylique sur papier
39x27cm
2018

Cette fois-ci j'ai drôlement restreint ma palette....Enfin en apparence car il y a en fait beaucoup de couleurs pour en fabriquer ces marrons. En attaquant cette peinture, j'ai fermement décidé de laisser aller librement mes formes imaginaires, sans censure. ce qui est difficile car mon côté perfectionniste veut me faire penser qu'elles ne sont jamais assez bien, enfin qu'elles pourraient toujours être mieux. Et bien, cette-fois ci je les ai laissé venir. On a des sortes de jupes, une queue de baleine, et tout un tas de choses mystérieuses. Je pensais à Paul Klee en la réalisant, on manque de peintres abstraits en cette période. Mais cela se comprend vu le degré de difficulté que cela représente.



vendredi 19 janvier 2018

Fleurs imaginaires n°2


Acrylique sur papier
39x27cm
2018

Les contrastes sont parfois très difficiles à réaliser pour moi. Les contrastes et les plans. Souvent je n'obtiens qu'un seul plan. J'ai pourtant les clés et les techniques pour y arriver, mais la plupart du temps j'échoue. Sur cette peinture, il n'y avait qu'un plan bleu, puis, à la fin j'ai rajouté les formes roses claires et rondes, ce qui a "soulevé" et "rafraîchi" l'image. C'est vraiment difficile le clair/Obscur en peinture !

mercredi 17 janvier 2018

Fleurs imaginaires n°1 / imaginary flowers n°1

Acrylique sur papier
39x27cm
2018

Elles ressemblent à des fleurs de pavot, elles en ont la dangerosité. Heureusement que le fond rose pâle vient adoucir leur brutalité !



mardi 16 janvier 2018

Lapin dans la nuit / Rabbit in the night



Acrylique sur papier

39x27cm
2018


 C'est toujours surprenant quand j'essaie de fuir mes couleurs habituelles et qu'elles reviennent contre ma volonté. Dans cette image, sont revenus les marrons et bleus de mon âme comme des intrus indésirables.
J'ai commencé par peindre plusieurs lapins avec des couleurs vives, puis, petit à petit, sont disparus les lapins et seule est restée la tête de celui en bas à droite. Pourquoi l'ai-je décapité, est-il représentatif du monde des idées en opposition au monde du corps ? Les lapins sont nocturnes, alors, petit à petit, je me suis enfoncée avec eux dans la nuit. A un certain moment, j'ai peint quelques poireaux flottants car j'avais envie de rire, là aussi ils ne sont pas restés...
Alors comme tout le monde avait déserté mon image, je me suis retrouvée avec une nature mystérieuse et sombre, ce qui n'est ni bien ni mal. C'est juste très surprenant d'être rattrapée par son inconscient. Mais comme dans la vie, nous avons des objectifs et les aléas nous en éloignent parfois !

lundi 15 janvier 2018

Le jardin imaginaire n°3 / Imaginary garden n°3



Acrylique sur papier
39x27cm
2018


       J'ai encore rêvé de jaune, de grands fonds jaunes, enveloppant comme le soleil. J'ai aussi vu qu'il fallait le marier avec du rouge. C'est un contraste violent, difficile à manier, voire suicidaire en peinture. Comme une évidence, je me suis lancée.
Au départ il n'était pas question de formes végétales, je voulais aller dans l'abstraction complète, mais force est de constater que là encore, je me suis perdue dans mon image et me suis laissée aller à ce que j'aime : la représentation de la Nature. Il est aussi très difficile de rendre une composition fluide quand il y a beaucoup d'éléments, mais j'ai maintenant une grande expérience des compositions et je sais comment rendre l'image lisible où l'oeil se promènerait à son aise, comme lors d'une promenade en plein air.
J'aime inventer des formes. Oh bien sûr je n'invente rien, tout est déjà dans la nature ! Mais laissez-moi croire que ce sont uniquement les miennes, je les ai pensées, maniées, effacées, prononcées, pouponnées, alors elles sont un peu à moi tout de même !
C'est donc encore un jardin imaginaire, une vision profonde et libre de mon imagination.


lundi 8 janvier 2018

Les ancêtres / The ancestors

Acrylique sur papier,
42x29,7cm
2018

To buy click here
https://www.facebook.com/pg/Marine-Karbowski-227427220752664/shop/?cid=892050837623819&ref=page_internal